AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cameron A. Campbell | ft. Arthur Gosse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Mamba
Messages : 127
MessageSujet: Cameron A. Campbell | ft. Arthur Gosse.   Sam 12 Nov - 20:50


CAMERON A. CAMPBELL
ft. Arthur Gosse
Identity card

NOM ๑ Campbell, Nom fréquent en Grande-Bretagne, notamment en Ecosse. C'est un sobriquet désignant celui qui a la bouche tordue, qui fait la grimace.
PRÉNOM(S) ๑ Cameron, prénom d'origine écossaise qui peut se traduire par « nez crochu ».
DATE DE NAISSANCE & ÂGE ๑ 17 ans, né le 14 juillet 1983
LIEU DE NAISSANCE & NATIONALITÉ ๑ Anglais.
ORIGINES ๑ Anglaise.
FAMILIER ๑ Pas de familier.
ORIENTATION SEXUELLE ๑ Hétérosexuel
HABITUDES ๑ Fais des blagues ๑ Rigole tout le temps ๑ Répéte les mêmes phrases plusieurs fois lorsqu'il est stressé.
ANNÉE D’ÉTUDE ๑ Septième année
MATIÈRE PRÉFÉRÉE ๑ Métamorphose ๑ Potions ๑ Botanique
Caractère

Bon on va parler un petit peu du caractère de Cameron. Tout d’abord, Cam (ouais parce que c’est comme ça que ses potes l’appellent) n’est vraiment pas du genre à se prendre la tête. Il aime rire, s’amuser, faire des blagues. Il n’a pas non plus de préjugés ni d’avis tout fait sur quelqu’un qu’il n’a pas pris le temps de connaître. Puis il est tellement zen, qu’il n’est pas du genre à s’énerver facilement. En fait, Cam, c’est un peu le bon copain de tout le monde, celui qu’on va voir pour rigoler, ou pour ne pas se prendre la tête. Il est plutôt bon joueur – enfin tant qu’on ne parle pas de Quidditch, parce que là il ne voit aucun problème à tout faire pour gagner, oui même tricher – et est un bon vivant. Il rigole tout le temps, même aux blagues super pourries de ses potes.

Cam est quelqu’un de très ouvert. Il n’est pas vraiment timide et est toujours prêt à aller vers les autres pour se faire des nouvelles connaissances. Il n’a pas peur de faire le premier pas. Bon par contre, il est un peu susceptible par moment, il n’aime pas trop qu’on se moque de lui, mais au contraire, il adore se moquer de ses petits camarades. Pour lui c’est de l’amusement, et il a un peu trop tendance à penser que tout le monde est sur la même longueur que lui, et que les gens ne se vexent pas. Tout ce qu’il dit est souvent à prendre au second degré alors il ne comprend pas vraiment pourquoi les gens prennent parfois ce qu’il dit au premier degré.

Bon sinon, Cam n’est quand même pas trop difficile à vivre. Il n’aime pas les disputes, et être en froid avec les autres. D’ailleurs ça ne le dérange pas de s’excuser, et encore heureux parce que ça arrive souvent. Mais ça n’a pas l’air de véritablement le déranger, parce qu’il ne se remet jamais – ou presque – en question. En fait, c’est bien le genre de garçon à tout prendre à la légère. Sinon, on lui reproche souvent d’être trop bavard – ouais c’est un défaut de fille ça – mais il ne peut pas s’empêcher de parler et parler pendant des heures, même quand ses amis s’endorment d’ennui.

Bon il sait quand même différencier l’amusement des cours. Il reste très sérieux et attentif en cours, ce qui lui vaut quand même les railleries de ses camarades de classe. Mais il s’en fiche, c’est lui qui aime se foutre d’eux quand il obtient un Optimal, et eux un vulgaire Acceptable. Attentif n’est pas la raison pour laquelle ses camarades se moquent, c’est surtout qu’il est un très grand fayot avec ses professeurs, histoire de se faire bien voir. Niveau lèche-cul, on ne peut vraiment pas faire mieux. C’était sans doute pour ça qu’il avait été nommé préfet pendant ses études à Poudlard.
PSEUDO ๑ Sam AGE (+ date de naissance si vous souhaitez) ๑ 21 ans, 26 septembreTON AVIS SUR LE FORUM ๑ Magnifique COMMENT ES-TU ARRIVE ICI ? ๑ Par Nevada et en participant à sa création FRÉQUENCE DE CONNEXION ๑ 6/7 UN DERNIER MOT ? ๑ J'aime déjà notre bébé forum ♥

cobain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mamba
Messages : 127
MessageSujet: Re: Cameron A. Campbell | ft. Arthur Gosse.   Sam 12 Nov - 20:57


HISTOIRE DE SE CONNAÎTRE
C'est un peu trop calme là, et si on faisait exploser un chaudron ?
Sa vie avant Uagadou ๑ Cameron est né à Londres à l’hôpital Sainte-Mangouste. Son père vient d’une famille de sorciers depuis des générations et des générations. Néanmoins de du côté paternel, ils ne sont pas considéré comme sang-pur. Ils reconnaissent que leur arbre généalogique est jonché de moldus. Du côté maternel, la maman de Cameron était une née-moldu. Les deux parents de la petite Cecilia n’avaient pas de pouvoirs magiques et ne connaissaient personne dans la famille qui en avait. Ils avaient donc forcément été surpris d’apprendre que leur fille unique était une sorcière. Bien que perplexe dans les débuts, ils avaient été très vite informés de tout ce que cela signifiait et avait été par la suite très fiers de leur enfant.
Ainsi Cameron vit le jour dans une famille de sorcier. Premier né, ce fut un enfant très attendu. Le petit garçon eut une enfance tout à fait normale et fut élevé par des valeurs chères aux yeux de ses parents. Les deux adultes enseignèrent à leur fils qu’il n’y avait absolument aucune différence entre les Sang-Pur, les Sang-mêlé et les Né-moldus. Cameront apprit donc que le statut du sang n’avait pas la moindre importance. D’ailleurs le garçon suivait des cours à l’école élémentaire public dans un quartier sud de Londres. Ses parents trouvaient important que Cameron côtoie les moldus pour ne pas se sentir à l’écart et se rendre compte qu’ils n’étaient pas si différents de lui que ça.

Lors de sa cinquième année, les parents du garçon découvrirent qu’il était bien un petit sorcier exactement comme eux. En effet, Cameron et sa maman se trouvaient dans une animalerie un après-midi d’hiver. Ils étaient venus regarder les animaux, et avaient l’intention d’acheter un poisson. Mais Cameron avait évidemment une autre idée en tête, puisqu’il s’était directement dirigé vers les petits chiots. Il y en avait un tellement mignon tout noir avec une tâche blanche au milieu de l’œil. Dans la tête de Cameron, tout était déjà très clair, il ne voulait plus de poisson mais bien un petit chien. Alors le petit garçon était allé chercher sa maman et l’avait emmené devant la vitre où se trouvait justement l’animal qu’il voulait. Sa mère le trouvait certes mignon mais n’avait pas la moindre envie d’acheter un animal demandant autant d’attention. Il représentait beaucoup trop de travail. Mais Cameron n’était pas de cet avis, et le voulait absolument. Et tout d’un coup, comme par magie, la vitre avait disparu et le chiot avait couru dans les bras de Cameron. La maman avait vite compris ce qu’il s’était passé. Mais dans l’animalerie, le petit garçon ne voulait absolument pas entendre raison. Pour lui, tout ce qui venait de se passer était un signe très clair que l’animal l’avait choisi. C’est ainsi que Cameron et sa maman arrivèrent dans leur demeure, ce soir-là, avec un nouveau membre dans la famille. Les parents étaient quand même contents et rassurés que leur fils soit bel et bien un sorcier. La famille agrandit, la vie reprit vite son cours. Cameron continua de grandir, entouré de deux parents qui l’aimaient plus que tout.

Finalement quelques années plus tard, le petit Cameron reçut sa lettre pour Poudlard. Il était tellement content et excité. Ses parents lui avaient longuement parlés de leurs études respectives dans la fabuleuse école de magie. Alors la lettre entre les mains, le garçon se rendait compte que ce serait bientôt son tour. Il avait tellement envie d’apprendre, et faire de la magie comme son papa et sa maman. Quelques jours plus tard, sa maman l’emmena sur le chemin de Traverse pour faire des achats en vue de la rentrée de Cameron à l’école. Il y avait beaucoup de monde. Cameron en prenait plein les yeux. Ils avaient commencé par acheter ses robes de sorciers, puis ensuite tous les livres qu’il aurait besoin cette année, les potions, son chaudron. Ils passèrent beaucoup de temps dans chaque magasin car le petit garçon voulait tout voir, tout toucher. Il était tellement curieux, et tellement content d’être là. Mais sa mère avait quand même gardé le meilleur pour la fin. Ils ne leur restaient plus qu’à se rendre chez le fabricant de baguette : Ollivanders. A son entrée dans la boutique, Cameron avait comme une sorte de boule dans le ventre : mélange de stress et d’excitèrent. Il avait un peu peur qu’aucune baguette de ne le choisisse et qu’on lui annonce finalement qu’il ne pouvait pas se rendre à Poudlard. Le stress monta lorsqu’il essaya plusieurs baguettes sans succès. Et enfin lorsqu’il attrapa la douzième, il sentit quelque chose se passer en lui. Monsieur Ollivander n’avait pas besoin de lui dire, il savait que c’était la bonne : Bois de cerisier, vingt-six centimètres et demi, plume de Phoenix. Ça y est, il était enfin prêt pour aller à Poudlard. D’ailleurs quelques jours plus tard, il prenait le train pour se rendre à l’école. Lorsqu’il entra en première année, Cameron fut envoyé chez les Poufsouffle où il trouva très vite sa place.

Sa scolarité ne fut pas de tout repos. Lorsqu’il arriva à Poudlard, Harry Potter était en quatrième année. Pour sa première année, Cameron avait la chance d’assister à un très grand évènement : le tournoi des trois sorciers. Qu’il était fier, le petit garçon, qu’un champion soit sélectionné parmi les élèves de sa maison. Mais tout ne se passa comme prévu et comme vous devez déjà le savoir, le champion de Poudlard Cédric Diggory fut tué de sang-froid par le Seigneur des Ténèbres.  Cameron se rendit compte qu’à partir de ce moment, tout allait de mal en pis. Plus les années défilaient, plus les heures devenaient sombres. Cameron n’était qu’un gamin et ne pouvait rien faire. C’était sans doute ça le pire pour lui : observer simplement le monde se dégrader sans avoir le moindre pouvoir là-dessus. Cameron était en Quatrième année lors de la Grande Bataille Finale de Poudlard. Il était en retrait, trop jeune pour réellement se battre, mais avait quand même été là pour voir l’ordre du Phoenix tomber et les Mangemort prendre le pouvoir. Cameron s’était battu à son échelle pendant l’année scolaire, lui et ses camarades avaient mis tellement d’espoir dans le grand Harry Potter. Cameron pensait tellement que son retour allait signer la fin de Voldemort. Mais le gamin avait eu tort et avait vu tous ses espoirs s’envoler. Voldemort, de retour au pouvoir, avait été encore plus dur que la première fois. Cameron avait de plus en plus de mal à continuer à aller en cours, et à se taire. Harry Potter était mort, et la résistance s’en était visiblement allé avec lui. Parler, s’opposer au pouvoir, était désormais plus que jamais un appel à la mort.

Deux ans s’étaient écoulés avant que les parents de Cameron ne prennent conscience de la gravité de la situation. Cameron avait trop parlé. Il n’avait pas été inconscient au point de se rebeller publique à l’école, mais il avait trop parlé. A quelqu’un, à un élève comme lui, en qui il pensait pouvoir avoir confiance. Mais celui-ci l’avait dénoncé, lui et ses idées de rebellion, ses idées non-conforme à la politique actuelle. Cameron avait écopé d’une punition. Assez forte, assez traumatisante pour qu’il ne veuille plus retourner à Poudlard, pour qu’il supplie ses parents de faire quelque chose. Alors ils avaient choisi la fuite, sur un autre continent, à des milliers de kilomètres de l’Angleterre. La mère de Cameron avait fait des recherches. Elle pourrait travailler au Ministère de la Magie à Kampala, et envoyer son fils dans la fameuse école africaine : Uagadou.

Son arrivée à Uagadou ๑ Cameron n’avait pas pensé qu’il quitterait un jour Poudlard pour se rendre dans une toute nouvelle école de magie. Evidemment, il savait très bien qu’il en existait d’autre, mais il n’avait pourtant jamais réfléchi à la scolarité qui pouvait être différente. Pour lui toutes les écoles étaient comme Poudlard. La seule différence était qu’elles ne se trouvaient pas au même endroit. Quelle erreur il avait faite de penser de la sorte. Car le jeune Cameron allait vite tomber des nus en découvrant ce qu’intégrer la célèbre école d’Uagadou signifiait réellement. Ainsi, le jour de la rentrée, Cam avait pris le chemin de l’école. Sa mère l’avait accompagné jusqu’au point de rendez-vous. La maman était évidemment anxieuse pour son fils. Tout était nouveau pour elle aussi, et même si elle avait pensé que c’était le meilleur moyen pour assurer la sécurité de son fils, elle n’en restait pas moins stressée.  Le jeune fit donc le voyage.

Dans une lettre, on avait expliqué au jeune homme qu’il serait pris en charge par un élève de Septième année qui lui expliquerait le fonctionnement de l’école. Très bien, Cameron avait cette lettre et sa baguette dans sa main, et s’apprêtait à entrer à l’école. Mais contrairement à Poudlard, ce n’était pas des calèches qui allaient les emmener. Quand Cam aperçut le dragon, il eut un mouvement de recul, et un petit sursaut. Il entendit bien évidemment des rires derrières lui. Mais pour le moment, ce n’était pas vraiment ce qui lui importait. Comment une école pouvait laisser des élèves se trimballer sur une bestiole qui aurait vite fait de les bouffer. Le garçon était comme tétanisé et ne semblait pas décidé à monter sur le monstre. Non, ils avaient des méthodes barbares pour lui. Il préférait encore utiliser un balai que monter sur cette créature. Mais Cam remarqua vite qu’il n’avait pas le choix s’il voulait rejoindre l’école. Très gentiment, le mec qui était en charge de lui pour lui faire visiter l’école, vint lui parler et le rassurer à propos du mode de locomotion. Cam ne faisait pas vraiment confiance à la bestiole, mais s’il voulait intégrer l’école il n’avait pas le choix. Alors il monta sur le dragon, le plus éloigné possible de sa bouche et ses grandes dents. Le voyage bien que très court lui parut une éternité. Le garçon avait fermé les yeux, priant intérieurement Dieu de le laisser en vie. Enfin il était arrivé à l’école. Et les deux pieds sur la terre ferme, il commença à se détendre un petit peu. Bon normalement le plus dur était passé pour le jeune homme.

Le garçon qui devait lui faire visiter l’école vint donc le voir. Ils discutèrent un moment, avant de commencer la petite visite. Ils commencèrent donc par le bâtiment principal. Avant d’entrer, le mec lui montra la statue, et lui expliqua qu’elle représentait les trois fondateurs de l’école. Les deux jeunes pénétrèrent dans le bâtiment, et Cameron se retrouva dans un grand hall. L’anglais était vraiment impressionné. Tout était vraiment immense, et n’avait absolument rien à voir avec son ancienne école de magie : Poudlard. Ainsi Cameron apprit donc que c’était ici que se trouvait les cuisines et l’infirmerie. Ensuite, ils continuèrent en direction de l’aile ouest, où Cam découvrit la plus grande bibliothèque qu’il avait vu de toute sa vie, puis une salle d’Astronomie. Le jeune homme essayait d’enregistrer toutes les informations que l’étudiant lui donnait. C’était étrange et en même temps excitant de découvrir un tout nouvel endroit. Dans l’aile nord, il y avait donc la plupart des salles de classes, et des salles de travails où Cameron devrait sans doute se rendre pour pouvoir étudier pendant ses moments libres. Finalement le mec lui montra la salle des rituels situé dans l’Aile Est. Cameron n’avait pas réellement compris à quoi servait cette pièce ou du moins quel genre de rituel ils pouvaient bien faire dans cette école. L’étudiant annonça à Cameron qu’il pouvait désormais se promener tranquillement dans le parc en attendant la cérémonie ce soir. Il viendrait le voir plus tard pour lui expliquer comment ça se passe. Très bien, Cameron se retrouva donc seul à l’entrée du parc. Il avait vraiment l’impression de revivre sa première année. Il ne connaissait absolument personne, et allait devoir se faire des amis. En attendant, le parc était tout simplement splendide. Il n’avait jamais rien vu d’aussi beau. La cascade était de loin son endroit favori pour le moment.

Plus tard dans la journée, l’étudiant vint à nouveau voir Cameron. Il lui refila une tenue en lui expliquant que c’était les habits traditionnels qu’il devrait porter pour la cérémonie de répartition. Cameron regarda le jeune homme un instant avec un sourire, attendant le moment où il allait lui dire que c’était une blague. Mais ce moment ne vint jamais. Oui Cam était vraiment surpris. Alors que les robes de Poudlard étaient très sobres, les vêtements que ce mec venait de lui donner étaient vraiment très colorés. Trop même. Bon, Cam se rendit donc dans les toilettes qu’il chercha pendant un bon moment d’ailleurs pour enfiler sa tenue. Mon dieu qu’il avait l’air ridicule avec cet accoutrement. Bon la cérémonie était bientôt. Le jeune homme rejoignit donc les autres. Les élèves des différentes années, excepté les premières années, commencèrent à faire une sorte de danse rituelle. Bon franchement l’ambiance était plutôt sympa.

Mais Cameron comprit très vite que c’était désormais son tour de participer. En effet, il était dans le groupe des premières années, et chacun devait faire la petite danse avant de jeter une plume de sa coiffe dans le feu. Cam eut une pensée à ses amis restés à Poudlard, et à quel point ils se fouteraient de sa gueule s’ils le voyaient danser maintenant. Le nom de Cameron fut donc appelé. Il s’avança vers le feu, et commença la danse. Ceci fait, il jeta sa plume dans le feu, un peu stressé de connaître son résultat. Ou allait-il atterrir ? Quelques secondes plus tard, dans les flammes venaient d’apparaitre le symbole de la maison qui l’avait choisi …


Mon avis sur SBT ๑ Etant Européen, Cameron est forcément totalement contre ce mouvement. Il ne comprend vraiment pas cette haine qui s'est développé contre une race. Il a peur que ce mouvement prenne de l'ampleur et ne signifie le même genre de problèmes qu'il a voulu fuir en venant en Afrique. Il 'adhère donc absolument pas à ces idéaux et espèrent que le Ministère de la Magie Africaine arrivera à canaliser ce groupe.


cobain.


Ça vous est déjà arrivé de faire un rêve qui avait l’air si réel, qu’en vous réveillant vous ne savez plus à quoi vous fier ? Que feriez vous si tout ce que vous croyez vrai était faux ? Et si tout ce que vous croyez faux était vrai ? ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Cameron A. Campbell | ft. Arthur Gosse.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour la jolie et rebelle Jade Campbell
» Un article pour le Roi Arthur !!!
» Une aide innatendu, un interêt étrange... [pv Arthur]
» Arthur Ambre.
» Arthur Lockhart

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Uagadou :: Cérémonie de Répartition :: En route pour Uagadou :: Présentations validées-
Sauter vers: