AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Notre Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Admin
Messages : 50
MessageSujet: Notre Contexte   Lun 7 Nov - 20:38


UAGADOU
notre contexte
Vous connaissez tous, Harry Potter, le garçon qui a survécu. Vous connaissez son histoire.  Vous connaissez Ron, Hermione, Luna, Neville, Ginny etc. Vous connaissez Poudlard, ses couloirs, ses escaliers. Vous connaissez l'Angleterre et son ministère de la magie. Vous connaissez Voldemort, ennemi numéro 1 de la communauté sorcière. Mais vous ne connaissez pas Uagadou, school of magic.

Uagadou est une école créée il y a plus de mille ans, par trois sorciers. Une thakatha, sorcière dite malveillante qui pratiquait l'art des corps et des esprits ; une sangoma, devin dont la particularité était d'avoir des visions de l'avenir ; et un Inyaga, guérisseur, dont l'objet premier de sa magie était la protection. Afin de pouvoir répartir équitablement les élèves, les trois fondateurs créèrent une répartition selon leur propre savoir. La Thakata décida que tel l'élephant, les élèves devraient prôner la sagesse, le calme afin de savoir utiliser les mots au bon moment. La sangoma voulut que les enfants puissent être curieux, puissant et cherche avant tout à acquérir la connaissance. L'Inyaga, souhaitait quand à lui que les élèves aient l'envie d'aider qu'ils puissent trouver leur force dans le groupe. Les trois sorciers décidèrent d'installer leur école sur le flanc du Mont Lune qui avait la réputation d'être régulièrement embrumé, ils décidèrent de lancer un sortilège afin que cette brume reste perpétuellement. Ainsi Uagadou fut créé.

Mais une école sans élèves n'est pas une bonne école. Les trois fondateurs se mirent donc à trouver une solution pour contacter les jeunes sorciers. En unissant leur force et leur pouvoir, ils créèrent les messagers des rêves. Il s'agissait plus d'une pensée que d'un être à part entière, puisqu'ils apparaissaient une seule fois dans le rêve des futurs élèves afin de leur annoncer leur inscription à Uagadou. Bien souvent les messagers laissaient derrière eux une petite pierre, avec le symbole de l'école gravé dessus, seule preuve de leur venue. De nombreux jeunes sorciers et sorcières rejoignirent l'école qui se vit grandir et devenir la plus grande école de magie au monde.

Plus de mille ans ont passés et le monde de la magie va mal. Très mal. En Angleterre la guerre fait rage entre les Mangemorts et les membres de l'Ordre du Phœnix, le monde court à sa perte. Tandis que les baguettes lancent des sortilèges sur les infrastructures comme pour sur les sorciers, vient alors le combat final. Et ce n'est pas Harry qui gagne, mais Voldemort. Le monde magique en Angleterre tourne alors à la catastrophe, le seigneur des ténèbres régnant en maître sur le Royaume-Uni, de nombreuses familles de sorciers comme moldu, quittent le continent pour déménager là où tout semble être en paix : près de Uagadou. Malgré les guerres du pays, l'école africaine reste prospère et toutes les villes ne sont pas touchées par les maux du monde. Un nouveau ministère de la magie voit le jour à Kampala, en Ouganda et les sorciers semblent penser qu'ils peuvent à nouveau vivre une vie paisible.

Cette migration n'a pas que du bon. Les européens pensaient trouver un endroit de paix dans cette Afrique, bien que désolée par la famine, les guerres et autres maux du monde, où ils pouvaient fuir le climat politique en Angleterre. Ils trouvent des logements décents, ils développent leurs marchés, leurs activités et prennent de plus en plus d'influence sur le monde magique africain. Mais cette situation ne plait pas à tout le monde. Les sorciers présents ici depuis des générations, considèrent que les blancs venus récemment sont inutiles et qu'ils s'en sortaient très bien sans eux. De plus cette vision est confortée puisque les européens ne sont même pas capables de gagner une simple guerre, ils ne savent pas faire de magie sans baguette et tant d'autres défauts qu'on peut leur trouver. Au début ce n'était qu'une minorité, un petit groupe qui agissait de manière pacifique, mais au fil du temps le nombre de personne qui considère que la race noire africaine est supérieure à celle des blancs, augmente. Le groupe décide alors de se nommer "shoot the boer", traduit par "tuer le blanc". On ne connait pas leur leader, mais on sait une chose : ils sont puissants et nombreux. Uagadou, l'école de magie quant à elle accepte tous les élèves, peu importe leurs origines, mais certaines tensions surviennent parmi les élèves, miroir de la politique actuelle qui se dessine. Les directeurs ont beau tout faire pour prôner la tolérance, on sent dans les rangs des jeunes l'influence de ce qui se passe dehors. Les européens subissent cette situation, tentant de changer les choses, mais le groupe SBT a bien l'intention de gagner.

Les européens arriveront-ils à vivre en paix ? Seront-ils réduits en esclavage à cause de ce groupe ? Ou seront-ils expulsés, renvoyé à la mort dans leur pays ?

cobain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uagadou.forumactif.com
 
Notre Contexte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Notre Contexte
» Notre contexte
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Notre alimentation
» 'BillClinton,otez-vous de notre soleil'UN TEXTE QUI CHATOUILLE LES PLEURNICHEURS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Uagadou :: L'administration :: Welcome to Africa-
Sauter vers: